Accueil  Portail  Facebook  Rechercher  Membres  Groupes  S'enregistrer  Connexion  
LE FORUM EST ACTUELLEMENT EN PAUSE POUR UNE RECONSTRUCTION TOTALE



Partagez|

La famille Arn [Only / Non Terminés]

avatarArtaen ArnJe viens d'Eorzéa.
Messages : 34
Gils : 1907
Date d'inscription : 26/07/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: La famille Arn [Only / Non Terminés]  Mar 5 Aoû 2014 - 15:38

L'Histoire de la Famille Arn


Ma famille existais depuis des lunes, voir même des astres ! Dans chaque mythes, on parle des Arn, femmes, hommes et enfants, chacun eu sa place dans les légendes.
Tout commença grâce au Demi-Dieu Arnhard, qui était le garde de la déesse Halone : La Conquérante. Il jura fidélité, corps et âme pour sa divinité. Un jour, la Déesse mis au monde : Glorwell, et l’envoya sur Terre alors qu’il n’était qu’un nourrisson, afin de donner aux habitants du Coerthas une lueur d’espoir face aux dragons, elle le donna aux prêtres, pour que son fils obtiennent la meilleure éducation.

Cependant, lors de l’arrivée de l’enfant de la déesse sur Terre, les dragons profitait de ce moment pour aller dans les Cieux afin d’essayer de tuer la Conquérante et détruire tout espoir pour les habitants du Coerthas. Mais Arnhard, ne laissa pas faire, et se sacrifia pour sa déesse. En guise de remerciement, Halone, accorda aux héritiers d’Arnhard le pouvoir de la Transe qui se distingua grâce à la couleur de nos yeux qui ont le bleu d’Hydealyn, la cristal mère. Pour terminer, elle rallongea la durée de vie des héritiers de son gardien, c’est-à-dire, lorsque nous avons 60 ans, nous avons 45 ans en âge normal, le plus ancien Arn est mort à l’âge de 240 ans.

Sur Terre, quand Glorwell est nommés Archevêque, un homme du nom Roddrick se présenta devant lui, c’était un déchu : des gens qui n’ont aucune destinés, et qui sont bon à tuer. Cependant l'Archevêque remarqua un détail sur le déchu : il avait les yeux d’Hydealyn, il lui posa des questions sur ses parents, Roddrick répondit qu’il a connu sa mère, mais pas son père. Glorwell avait un don : rien qu’en touchant le front de la personne, il peut connaitre son identité, ainsi que ceux de ses parents. Il voyait en lui une part du Demi-Dieu Arnhard, le gardien de sa mère. Il choisit de donner une chance à Roddrick en le nommant Duc et en lui donnant les Terres de Coerthas Central, en échange que sa famille soit aux services militaires de l’Archevêque pour l’éternité. Il accepta et Roddrick pris comme nom de famille : Arn.


Dernière édition par Artaen Arn le Mer 6 Aoû 2014 - 16:01, édité 2 fois
avatarArtaen ArnJe viens d'Eorzéa.
Messages : 34
Gils : 1907
Date d'inscription : 26/07/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La famille Arn [Only / Non Terminés]  Mer 6 Aoû 2014 - 11:45

Grand Duc Arbrenard Arn, mon Père




Mon père, Arbrenard Arn, un Elezen Sylvestre, est le membre de la famille le plus respecté, il devint un très grand stratège, alors qu'il n'avait que 10 ans et inventa de nouvelles techniques de combats quand il avait 16 ans. Il devint très vite célèbre, et beaucoup souhaitais qu'il devient le nouveaux chef de la famille et qu'il dirige l'armée de l'Archevêque au nom de la Conquérante : Halone.

Il est l'ainé parmi ses 5 autres frères : Thyor, Rauw, Gard, Erdwan et Drillemont. Mais, à cette époque, le malheur s'abatta sur la famille, seulement lui et son cadet : Drillemont survive à un carnage contre les dragons, leurs visages ont été marqué à vie par ce malheur, alors que mon père n'était âgé que de 15 ans et son frère de 8 ans.
Malgré leurs écarts d'âges, ils étaient inséparable, mon père apprenait l'art du combat à son frère, et se partagea tout, on les voyait rarement séparer.

Après la mort de son père : Rodward Arn, il hérita la quasi-totalité des richesses de la famille, et devint le chef de la famille à l'âge de 34 ans.
Beaucoup de femmes étaient à ses pieds, mais pour lui, l'amour n'est rien, il a pour réputation d'être une personne au "cœur de pierre" avec l'amour, mais quand il s'agit de tragédie, il perd tous contrôle. Beaucoup de nobles tentèrent leurs chances pour entrer dans la famille en proposant leurs filles comme femme pour mon père. Mais dans notre famille, nous avons une philosophie : "Le mariage arrangé n'est que souffrance. Le mariage par amour n'est que bonheur." Ce qui permettait à mon père de refuser les demandes en mariages.

A l'âge de 59 ans, la vieillesse n'arriva pas à atteindre son corps, il était le parfais "Hercule" pour les femmes et il porta la barbe. Un jour, il participa à un concours de combat à l'épée mixte. Sans s'y attendre, il arriva en finale. En face de lui : une femme qui n'arriva point à voir le visage à cause de son casque, il admet avoir eu un petit coup de cœur, voyant qu'il va devoir combattre une femme, mais c'est le jeu. La femme était très rapide, mon père peinait pour esquiver les coups et recevais assez vite des tenailles. A la fin, surprise : il a perdu, pour la première fois de sa vie, il ne s'y attendais pas que c'est une femme qui le battrais.

La femme enleva son casque et mon père eu le coup de foudre : une jeune Elezen Sylvestre, à la longue chevelure d'un brun clair, son visage était toute étincelante, toujours le sourire et s'approcha de mon père qui était à genoux, elle se mit à genoux, toute tremblante de peur et lui dit :
- Veuillez m'excuser, votre excellence. J'aurais dû perdre, au lieu de gagner… Disait-elle. Mon père se releva et repris de ses émotions, lui donna la main pour que la femme se relève.
- Vous êtes fortes, vous êtes courageuse pour m'avoir battus... Puis-je connaître votre nom ? Demandait-il
- Je me nomme Lucyl Auberoy, monseigneur. Répondait-elle, toute tremblante.
- Lucyl Auberoy, souhaitez-vous appartenir à ma Légion ?

Appartenir à la légion personnel de la famille Arn est un des plus grands honneurs pour un soldat, la majorité des soldats ayant appartenu à la Légion des Arn sont devenue des légendes !


Dernière édition par Artaen Arn le Jeu 7 Aoû 2014 - 14:42, édité 2 fois
avatarArtaen ArnJe viens d'Eorzéa.
Messages : 34
Gils : 1907
Date d'inscription : 26/07/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La famille Arn [Only / Non Terminés]  Mer 6 Aoû 2014 - 17:59

Après quelques larmes coulées, elle finit par accepter. Mon père décida de l'intégrer dans notre château et devint la garde du trône. Il garda sans cesse un œil sur elle, il ressentait une émotion qu'il avait jamais connus avant : l'Amour. Dès qu'il la regardait, il n'arrivait point à trouver ses mots. Beaucoup de gens circulait la rumeur, comme quoi, le Grand Seigneur Arn courtisait la nouvelle garde. Forcément, ce genre de rumeur les éloignais et fou de rage mon père décida de faire taire ses rumeurs.

Une année passée, le château a été pris pour cible par les hérétiques et les dragons, la forteresse était en feu, la Légion faisait tous pour protéger les civils. Mon père, chercha en pleurant Lucyl, il avait peur que sa seule lumière s'éteigne à travers ses flemmes. Après plusieurs minutes de recherche dans les flemmes, il la trouva enfin : elle était à moitié nue, encerclée par des hérétiques qui riait.

Elle était faible, à genoux, blessé, humilié... Mon père fou de rage, fonça sans réfléchir sur l'ennemie, mais la raison n'était pas son fort, en effet, il est arrivé devant l'ennemie sans armure et torse nue avec seulement son Espadon préférée : l'Urkher, une gigantesque épée légendaire. Il terrassa  très vite tous ceux qui les entouraient. A la fin, il n'y avait que des cadavres autour d'eux, Lucyl avait peur et pleurait comme une enfant. Mon père se mit à genoux et lui dit : "N'ayez craintes, je serais toujours à vos côtés.". Arbrenard mis son Espadon sur son dos, et pris la blessée dans ses bras. Ils sortirent ensemble du château en feu, beaucoup de gens reconnaissèrent mon père de loin. Soulagé, le peuple couru dans sa direction, mais ils interrompirent leur course lorsqu'ils virent une femme dans les bras du Grand Seigneur Arbrenard Arn. Sans doute, beaucoup de personnes se posèrent des questions, en particulier vu leur accoutrement. Mon père exigea qu'on donna très vite une fourrure pour Lucyl, en effet, au Coerthas, le froid est omniprésent, mais pour lui, il ne craignait point le froid, il ne voulut pas de fourrure, tous ce qui le réchauffait c'était d'avoir Lucyl dans les bras.

Après l'attaque, le château était en reconstruction, il vit dans une autre petite demeure où il résidait pour passer quelques temps de repos, il n'a plus revus Lucyl depuis l'attaque, il la voulait prêt de lui. Il commençait à ressentir le sentiment de manque, il lui écrivait des lettres pour savoir si ses blessures étaient guéries et si elle allait bien. Leurs correspondances duras jusqu'à la fin des travaux du château.

Tout est redevenue comme avant, cependant, Lucyl souhaitais s'entretenir en privée avec mon père. Il accepta sans hésiter, ils se dirigent vers la chambre et il commença à écouta Lucyl. Elle tremblait, les larmes aux yeux, elle n'arriva plus à sortir un son de sa bouche, mon père c'est montrer patient et compréhensible, il la rassure et 'il est prêt à l'écouter.

- Je m'excuse ! O Grand Arbrenard Arn ! Je ne suis pas digne de faire partis de votre Légion ! Je n'ai pas été à la hauteur de protéger le château et contre ses hérétiques ! Je suis une honte ! Je préfère partir, Monseigneur ! Cria-t-elle. Mon père, se leva et pris Lucyl dans ses bras.
- Vous êtes la seule qui m'a permis de retrouver le sourire, alors que je n'ai point souris depuis plusieurs dizaines d'années... Encore maintenant, voyais vous, je souris... Vous êtes forte, courageuse, et intelligente, ne laisser point vos émotions vous submerger. Je suis heureux depuis ce jour-là, les feux m'ont permis de renaitre. Rassuras-t-il d’un ton très doux.

Lucyl et mon père n'était que tous les deux dans la chambre, personne ne pouvais les écouter.
- Mais... Mon seigneur... Répondit-elle.
- Plus de "mon seigneur". Coupa-t-il. Écouter... Lucyl Auberoy, j'ai quelques choses à vous dire et qui me tient tant à cœur... Marmona-t-il.

Il lui prit les mains et la regarda droit dans les yeux et il finit par dire d'un ton doux :

Spoiler:
 
avatarArtaen ArnJe viens d'Eorzéa.
Messages : 34
Gils : 1907
Date d'inscription : 26/07/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La famille Arn [Only / Non Terminés]  Jeu 7 Aoû 2014 - 11:37

Un silence plana dans la pièce, des larmes coulèrent sur le visage de mon père, il lui a enfin avoué son amour, et il souhaita obtenir la réponse de Lucyl.
- Je... Je... Je ne suis point digne d'être votre femme, Mon sei... Arbrenard... Larmoyant-elle.
- Si je vous dis cela, c'est parce que vous êtes digne d'être ma femme. Sourit-il. Cette séparation qui dura quelques mois était un véritable supplice ! Sans vous, je ne suis plus rien ! Affirme-t-il, tout en se mettant à genoux devant sa bien-aimée.

Lucyl retira son casque, qui laissa sa belle chevelure apparaître.
- Moi aussi... J’aime être proche de vous... Je… Je… Je suis amoureuse de vous. Sourit-elle. Mon père était complètement heureux par cet aveu.
- Alors… Voulez-vous devenir ma femme ? Demandait-il, d’un ton joyeux.
- Oui, je le souhaite… Répondit-elle avec le plus grand sourire.

La scène ce scella par un baiser passionnel entre les deux amoureux.

Peu de temps après, le mariage est organisé, beaucoup de gens ont du mal à comprendre cette décision, surtout les femmes, elles ont tous fais pour plaire à mon père, mais il a fallu qu’il tombe sur une femme forte qui seras la seule qui arrivera à le battre. C’était un jour heureux pour tout le monde, l’Archevêque lui-même était le prêtre pour la cérémonie. Beaucoup de gens était éblouis par la beauté de ma mère lors du mariage, pour la première fois, elle a quitté son tenue de combat pour être dans une grande robe blanche à cape fait en plume d'oie, ses cheveux était libre accompagnés avec quelques lys. Mon père avait honte, s’il avait prévus que sa future femme allait être dans cette tenue, il aurait pu être dans une autre tenue que son armure de cérémonie. La messe dura toute la matinée, et la journée ce n’était que fête : Manger, boire, chanter, danser, tout le monde était heureux ! En plus, même le bas peuple, pouvais entrer dans le château, c’était un jour heureux pour tout le monde ! La nuit tomber, mes parents vont dans la chambre, cela va faire étrange à mon père de d’avoir dormir avec une autre personne dans son lit, et pour ma mère dormir à côté du Grand-Duc Arbrenard Arn.

Des années passèrent, les cheveux de mon père commençaient à blanchir un petit peu, quand à ma mère rien ne changea, mis à part une envie qui l’envahit. Un soir, mon père rentra dans la chambre, il vit sa femme en train de se toucher le ventre devant un miroir, et de faire une tête attristé. Inquiet, il lui demanda tout en s’approchant :
- Que t’arrives-t-il ? Est tu souffrante? Disait-il inquiet.
- Souffrante d’une envie, mon époux. Répondit-elle.
- De quelle envie ? Remarquais-t-il.
- Je vois sans cesse dans le village, des femmes à gros ventre, accompagnés d’enfants heureux… J’aimerais connaître ce bonheur…  Larmoyant-elle.
- Je comprends ton envie, Lucyl. Encore aujourd’hui on m’a fait la remarque… « Quand est-ce que vous aurez un hériter ? » Soupirait-il.

Le silence planait dans la chambre, et finissent par rejoindre leur lit.

Censure:
 

Un mois passer, ma mère était souffrante, nausée, mal de tête, jambes lourdes, mon père était paniquer. Un élémentaliste arriva enfin pour soigner ma mère, après un examen, il dit son verdict :
- N’ayez craintes, elle n’a rien. Souriait-il
- Comment cela, « elle n’a rien » !? Expliquez-vous ! Disais mon père énervé.
- C’est purement naturel, votre femme attend un enfant ! Expliqua l'élémentaliste d'un air joyeux.
avatarArtaen ArnJe viens d'Eorzéa.
Messages : 34
Gils : 1907
Date d'inscription : 26/07/2014
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La famille Arn [Only / Non Terminés]  Jeu 7 Aoû 2014 - 14:39

Mon père et ma mère étaient émus par cette nouvelle, ils allaient avoir l’enfant qu’ils désiraient tant. Mais l’attente est longue : Encore 8 mois.

L’élémentaliste allait souvent voir ma mère, accompagnés d’une sage-femme pour voir si elle allait bien, et essayer de voir si l’enfant qui était en elle allait bien. La présence de ma mère lors des réunions stratégiques ou bien à la Cour ce fit de plus en plus rare, en effet, elle allait bientôt atteindre le 9ème mois. Mon père et ma mère, commençait à passer des nuits blanches pour décidé du nom de leur enfant.
La sage-femme dormais juste à côté de la chambre de mes parents, afin de surveiller ma mère et de se préparer lors de la naissance.

Nous arrivons à la 5ème lune ombrale, le mois bénis pour notre famille, puisse que c'est sous cette lune que la Conquérante : Halone glorifia ma famille. Peu de membre de ma famille sont née sous cette lune, ceux qui était née pendant ce mois était considéré tous de grands personnages dans la famille. Pour ma mère, les contractions ce fit de plus en plus fréquent, mon père abandonna son poste pour rester proche d'elle.

Lors de la levée du deuxième soleil, ma mère perdit les eaux, seul ma mère et la sage-femme sont dans la chambre, tout le monde attendais avec impatience derrière la porte, pour mon père ce fut un supplice d’entendre sa femme hurler. Après plusieurs heures d’attente interminable… Les pleures du nouveau nés se font entendre à travers la porte et la sage-femme ouvrit la porte et hurla : « C’est un garçon ! », mon père courrait voir sa bien-aimée et il la voyait avec le petit dans ses bras, toute souriante, ce fut le plus grand soulagement pour lui et posa son regard pour la première fois sur son fils.

- Il vous ressemble comme deux gouttes d’eaux… Remarquais-t-elle
- Vous avez raison, ma très chère. Cependant, il a votre nez. Rétorquais-t-il
- J’ai trouvé un nom pour notre fils. Disait-elle.
- Je vous écoute, mon amour. Répondit-il.
- Artaen… Il se nommera Artaen…

Mon père me pris dans ses bras, il se dirigea vers le balcon, et il voyait une foule qui l'acclama, la nouvelle s'est très vite répandu. Il cria au peuple :

Spoiler:
 
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La famille Arn [Only / Non Terminés]  

La famille Arn [Only / Non Terminés]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Terminé]On peut considérer ses amis comme sa famille. [Riku Anderson / Kerian Sabishisa]
» Catharina Bolkonski (terminée)
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FF Keeper of Light :: Les Mondes :: Eorzéa :: Coerthas-